Publié dans Amitiés

« À tire de mots »…

10438521_519770231495369_8141223658532793922_n

Aigrette je suis,

Je survole la vague qui se brise,

Du soleil levant au matin gris.

 Suspendue dans le temps

Sans nul souci quand le soleil luit.

Dans le murmure des vagues le temps s’enfuit   

 De rivages en rivages je survole les mers salées,

Les lacs, les rivières, les fleuves,

Les océans, les eaux irisées.

Des jours sans soleil en dessous des nuages

Mes ailes déployées je survole en toute tranquillité

Les vagues qui se brise au dessus de la méditerranée.

Tel est ma destinée de lutte pour becqueter.

 Entre mer et océan l’aigrette aux plumes blanches m’a courtisée.

D’un tir d’aile, ses jolies gambette rouges orangées m’ont attiré.

Amoureusement je l’ai survolée. (Roberte Colonel)

 10957678_524650204340705_3340961927029388248_n

Je dédie « à tire de mots » ce modeste poème à Pascal Rebillard photographe amateur de Valras-Plage pour me permettre d’utiliser ses deux photos « d’aigrettes en vole » pour colorer mes écrits .

 Vous aussi vous un jour pourriez rencontrer Pascal Rebillard en recherche du plan photographique le plus étonnant!