S’aimer entre deux cultures…

143ed15d

Mélanie n’avait pas imaginé un instant que les parents de David la refusent. Certes il feraient toute une histoire pendant un moment  mais ils finiraient bien par céder. Ils ne pouvaient guère refuser une chose aussi importante que celle-ci à leur fils. Elle en était persuadée… enfin presque persuadée.

Aussi fut-elle très inquiète en voyant la mine décomposée de David lorsqu’il la rejoignit dans sa chambre. Il avait l’air hérissé et malheureux.

-Je n’arrive pas à leur faire entendre raison, soupira t-il.

Un juif doit épouser une juive, honorer ses parents, et perpétuer son héritage familial.

-David que leur à tu dis ?

-Je leurs ais dit avec véhémence que je ne renoncerai pas à toi. Nous nous marierons. Ils se serrèrent l’un contre l’autre ce demandant pourquoi une chose aussi simple et merveilleuse que l’amour devenait si effroyablement compliquée ?

Le conflit entre lui et ses parents dura toute une partie de l’été.

Partagé entre le bonheur total lors ce que David se trouvait avec Mélanie et une détresse tenace quand il devait être chez lui avec ses parents. D’autant que ceux-ci exerçaient sur lui une implacable pression. Son père se lamentait et sa mère le harcelait.

Ce fut l’intervention de son patron qui fut décisive. Il avait surpris David entrain de faire un portrait de Mélanie. 

– Si j’avais un tel modèle je désirerais sûrement l’épouser rapidement.

David regarda droit dans les yeux son patron et décida de se confier à lui.

-Je l’épouserai demain, monsieur, si je le pouvais. Je suis juif et pas elle.

-Si j’étais vous je dirais à mon père que j’ai l’intention d’épouser Mélanie avec où sans son consentement mais que cependant je préférerai me marier avec son consentement…

Trois semaines plus tard Mélanie et David  étaient mariés. 

Pour écrire cette nouvelle je  me suis inspirée de quelques documents que j’ai lu concernant la vie  et les coutumes juives pour ce qui concerne le mariage… (Peinture de Lauri Blank) 

l5

Lauri Blank date de Naissance : 29/07/1969 – Pennsylvanie, Etats-Unis Nationalité/Appartenance : Etats-Unis

Sujets: Allégorie, Imaginaire, Nature morte, Religion. 

Mouvements et stylesNeo-classicisme, Baroque, Romantisme, Préraphaélites 

 

 

 

 

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

17 réflexions sur « S’aimer entre deux cultures… »

  1. Oui une petite précision c est la mère qui transmet le judaïsme mais qu en deviendra t il des enfants seront ils élevé suivant cette religion ou une autre tu vois je te donne une suite à écrire bon week end

    1. Mercie tu es gentille… j’avais vu cela aussi dans les documents mais ne crois tu pas que je vais fatiguer mes lecteurs cela à été ma crainte de poursuivre encore un épisode.

  2. Ça se termine bien Roberte, tu pourrais aussi continuer cette suite … loin de toi, cette idée de nous ennuyer, tu sais, au contraire … libre à toi, cependant ! Bonne fin de ce jour et agréable fin de semaine !
    Bisous♥

    1. Colette non je pense qu’il faut s’avoir s’arrêter c’est une nouvelle un petit bout d’un roman pas un documentaire. Tu sais j’aurais d’autres inspirations… Je me suis vraiment plus à écrire les trois épisodes c’était la première fois..je recommencerai. Bisous et bonne fin de journée pour toi.

    1. Georges en apothéose je ne sais pas si la suite l’est mais il faut bien ce décider a les laisser vivre leur vie.. (sourire) et moi prendre un autre chemin d’écriture. Bonne journée Bisous.

  3. Finalement c’est son patron qui le décide à prendre sa décision. Et oui, l’extérieur, un instant spécial dans une journée fait tourner la roue du destin. Quant à une suite, non, non, personnellement, cela ne m’ennuierait pas. Je me demande tient, ce qui a pu motiver les parents de David de changer d’avis, sur un sujet aussi important pour eux ? :D, je sais je suis vache dans mon commentaire et j’en ai conscience. Exercice difficile, que je te l’avoue je ne pourrais pas relever. Il y a matière à recherche, et à se renseigner. Si tu en as envie, et uniquement dans ce sens là, alors vivement une suite, comme toi tu la souhaites finalement 🙂
    Bisous Roberte, une jolie nouvelle. 🙂

  4. Curieux, j’avais laissé un commentaire et il a disparu, sans doute était-il inapproprié.
    366 mots dans ton billet, nous ne sommes pourtant pas une année bissextile 🙂
    Bonne semaine.

    1. Oh Fripon! comment pourrais tu penser qu’un de tes commentaire soit inaproprié? Je suis désolée je vais aller voir si je l’ai ailleurs.Si non tu peu refafair j’en serais ravie. Bonne pensée à toi. Amitié.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s