Publié dans Auteur

Au travers de mes mots…

orpen-william-2

J’ai souvent cette envie de prendre le large. De m’abandonner au vent et à la mer. M’éloigner loin de tout, de tous. Près des mots, à l’heure où les jours sont de plus en plus courts, l’heure où j’entre peu à peu dans la léthargie de la saison d’hiver. Cependant, je suis retenue là pensant à des jours meilleurs, plus colorés, plus ensoleillés.

Pourquoi ce silence autour de moi, ne suis-je plus à même de comprendre, de m’agiter, de me révolter contre tout ce qui me paraît injuste dans notre société ?

Je n’existe plus qu’au travers de mes mots mes pauvres mots si loin de la réalité de la vie d’aujourd’hui. Mes écrits pour seul refuge ne savent que parler de douceurs et histoires imaginaires. Es ce cela la vrai vie ?

Que font donc les autres toujours en mouvance alors que je ne saurais faire ? Comment y parvenir, comment exister autrement que dans cet abri de solitude.

Je sais d’avance que vous aurez pour moi mille et une propositions mais serai je libre dans ma tête pour vous dire combien vous avez raison qu’il me faudrait réagir alors qu’au fond de moi je sais n’en avoir nul envie.

Jour après jour inlassablement je continue de regarder le large, avec dans le coeur quelques regrets : ne plus être cette femme que j’étais auparavant.

Sereine, je m’abandonne doucement au vent de la mer qui effleure mon visage et fait naviguer mes mots aux grés des vagues …texte roberte colonel

Toile de William Orpen

Sir William Orpen (né à Stillorgan, près de Dublin le 27 novembre 1878 et mort à Londres le 29 septembre 1931) était un peintre portraitiste irlandais. Il a fait ses études artistiques à la Metropolitan School et à la Slade School of Fine Art de Londres. Comme John Lavery, William Orpen a été un peintre de guerre officiel durant la Première Guerre mondiale. En 1917, il s’est rendu sur le front de l’Ouest. Il a fait des dessins et des peintures de soldats et de prisonniers de guerre allemands, ainsi que des portraits officiels de généraux et de politiciens. La plupart de ces œuvres se trouvent dans les collections de l’Imperial War Museum à Londres.