Fête de sainte Catherine…

 

 

 

1MT59t-dLKzuQr1_wqi8RlrC--Q
Sainte Catherine, protectrice des filles célibataires

Son refus de se marier explique tout naturellement pourquoi Sainte Catherine est la patronne des filles célibataires. L’expression « coiffer Sainte Catherine » qui signifie ne pas être mariée l’année de ses 25 ans s’explique par une tradition qui remonte au XVIème siècle. En effet, à cette époque, on renouvelait la coiffure de la statue de la sainte dans les églises, et c’était les jeunes femmes célibataires entre 25 et 35 ans qui se chargeaient de cette tâche. Il faut savoir que les hommes célibataires ont eux aussi leur saint patron en la personne de Saint Nicolas : en effet, tout comme on dit « coiffer sainte Catherine » pour les filles, on dit « porter la crosse de Saint Nicolas » pour les garçons… Vous avez 25 ans et aucun mari à l’horizon ? Pas de panique… D’abord, Mademoiselle, sachez que si vous ne voulez pas vous marier, Sainte Catherine vous protégera tout particulièrement car elle aussi refusa les liens sacrés du mariage… Nous vous souhaitons cependant de vivre un célibat plus gai que le sien ! =Pourquoi on les appelle « Les catherinettes » Dans quelques jours, le 25 novembre, des charmantes jeunes femmes de 25 ans vont arborer sur leurs têtes des chapeaux farfelus. Ces témoignages spectaculaires de leur célibat à cet « âge avancé » ont pour origine l’histoire la courageuse et téméraire sainte Catherine. C’est pourquoi on les appelle les « Catherinettes ». Au IVe siècle, en Egypte, à Alexandrie, sous domination romaine, la jeune Catherine, issue d’une famille royale, perd son père alors qu’elle n’est qu’une enfant. Très jeune, elle se passionne pour l’étude des sciences, des arts et de la philosophie, et fréquente les poètes et les penseurs de l’illustre cité. A l’adolescence, elle épouse, comme sa mère, la religion chrétienne. Après son baptême, illuminée par sa foi et dans un élan mystique, elle se sent « mariée » à Jésus. Un jour, l’empereur Maxence se rend à Alexandrie et exige que toute la population rende hommage aux idoles. Catherine, qui n’a que 18 ans, souhaite rencontrer l’empereur pour avoir une discussion avec lui afin de le convaincre de retirer son exigence. Maxence, prévenu de l’intelligence et de la force du verbe de Catherine, refuse cette joute oratoire. Il lui impose alors de s’exprimer face à une cinquantaine de philosophes convoqués pour la contrer. La jeune femme se montre si convaincante que certains penseurs se rallient à son propos. Cette très belle femme aua un verbe si séduisant que Maxence tombe sous son charme et lui propose de l’épouser. Catherine refuse, en lui opposant le fait qu’elle est mariée à Jésus. L’empereur, furieux d’un tel affront, la jette en prison. Touchée par la grâce et la sincérité de la jeune femme, l’impératrice lui rend visite dans sa geôle et implore l’empereur de la libérer. Ulcéré que l’on ose braver son autorité, Maxence la condamne à être suppliciée. Pour ce, il fait construire une machine faite de quatre roues munies de pointes acérées. Le jour de l’exécution, les pointes la déchirent. La légende veut qu’aucune goutte de sang ne sorte de son corps mais qu’à la place, du lait se répande tout autour d’elle ! Une des roues infernales se brisant même, si bien que pour en finir, Maxence la fait décapiter. Elle devient dès lors la patronne des jeunes filles vierges. Au Moyen Age, on a pour habitude de décorer et de parer les statues des saints, le jour de leurs fêtes. Le jour de Sainte-Catherine, les jeunes femmes non mariées et vierges décorent la statue d’une coiffe, un chapeau confectionné spécialement. Cette tradition perdure jusqu’à maintenant. Elle reste très vivace dans les métiers de la couture et du chapeau. Elle permet à chaque Catherinette de laisser libre cours à son imagination et à sa fantaisie pour créer et décorer son chapeau extraordinaire. Le 25 novembre, de nombreux bals des Catherinettes sont organisés. Alors, mesdemoiselles, à vos chapeaux, et, messieurs, venez faire tanguer le cœur des Catherinettes Les Catherinettes en fête le 25 novembre! Document lelopisi.org/index.phples_catherinettes

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

7 réflexions sur « Fête de sainte Catherine… »

      1. Oui, c’est vrai … dans les années antérieures, je l’ai fait une fois, mais, là, non … manque de temps aussi … je vais au plus pressant, dans mon cas … bonne nuit reposante à toi ! Re-bisous♥

  1. bsr roberte joli texte
    je passe te dire que apres toutes ces annees sur space et wordpress et tout les services rendus je vais fermer mon espace debut de semaines

    amities

  2. Pour quoi vas tu fermer. Es tu trop fatiguée pour continuer? Où éprouve tu trop déception chez tes amies.
    Dis moi ce qui ce passe S T P. Tu m’avais dit que tu appellerais et tu ne l’a pas fait j’ai pensé que tu étais trop mal et que je ne devais pas te déranger. N’arrête pas s’il te plaît continue ton blog. J e t’embrasse.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s