livre

Menuet d’automne…

images (1)

 

Menuet d’automne

Les astres et les véroniques

De leurs corolles sans parfums,

Laisse tomber sur les parterres,

Où d’autres fleurs ne s’ouvrent plus

La tristesse mystique et lente des adieux

 

Mauve tendre et vert alanguie,

Leurs teintes vagues s’harmonisent

Aux ciels lavé du prime automne,

A la souriante langueur

Des beaux jours, près de s’envoler.

 

Bouquet de souvenir et non bouquet de deuil

L’or violent des chrysanthèmes,

Le sang pourpre des dalhias,

N’altèrent point leurs éclats doux

 

En mineur, d’une voix éteinte

Et sur un mode atténué, les asters et les véroniques,

Au vent fraîchi qui les caresses,

Marmonnent des refrains d’adieux.

 

C’est la saison prestigieuse

Où les arbres portent des feuilles

De topaze et de rubis,

Ou la grive à travers

Les pampres fauves

De rutilante orfèvrerie. (Laurent Tailhade) (1856-1919)

Pour la Toussaint nos cimetières sont fleuris de cyclamens, de bruyères et surtout de chrysanthèmes.

Le chrysanthème est une fleur lumineuse !

Dans des pays autres que chez nous, il est le symbole de la perfection et de la joie.

Mais savez-vous que le chrysanthème est originaire de Corée, qu’il est passé par la chine et le Japon avant d’être introduit en France en 1789.

 Fleur culte au japon, il a été l’emblème de la maison impériale, la légende lui accorde de nombreuses vertus, dont celle de Chrysanthème Comestible. (doc :blog prima.overblog)

 

 

 

Publicités

5 thoughts on “Menuet d’automne…”

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s