Trois Petites Notes D’Eternité…L’orpheline

Ce coquin de hasard  aime à me surprendre! Un livre posé sur l’étagère de ma bibliothèque attendait sagement que je m’y intéresse à nouveau.

Ces « Trois Petites Notes d’éternité » viennent me rappeler mes rendez vous dédicaces dans les librairies.  J’en garde d’intenses souvenirs, entre émotions, larmes, et échange de mots avec le lecteur. Je recevais leurs mots de réconfort, leurs confidences, où encore les petits mots exquis glissé au creux de mon oreille une manœuvre de séduction. Que de bons moments passés en dédicaces, j’en suis encore à me demander si je ne les ais pas rêvé.

J’avais écrite mes souffrances dans une intense intimité. Ne plus pouvoir vivre sans rien connaître de mon histoire était devenu si pénible qu’il fallait que je réussisse à poser des mots sur mes souvenirs d’enfance. Si je m’étais refusée de transcrire ce cheminement, cela aurait voulu dire que j’acceptais comme « acceptable » l’injustice qui m’avait été réservée : celle d’avoir du subir  ma séparation d’avec ma maman. L’écriture fut mon remède pour guérir de mes maux. Jour  après jours sur mon manuscrit je rendais plus léger le fardeau qui avait encombré ma vie. Cependant, jamais m’était venue l’idée que je puisse publier mon histoire.

Fait t-on constamment ce que nous avons décidés de faire ? N’empreintes t-on pas parfois d’autres trajets que ceux convenus…

Et voilà qu’après toute cette approche sur mes souvenirs, je me trouvais propulsée de dédicaces en dédicaces dans l’univers des écrivains… avec mes mots et ma douloureuse histoire.

Je me souviens… je m’étais installée pour l’après midi dans une librairie où il avait été prévu mes dédicaces. Une femme m’avait abordée un peu intimidée de se retrouver devant moi qui étalait mon histoire au su des lecteurs avec des larmes au bord des yeux. Elle s’approcha, me tendit son livre pour que j’y dépose quelques mots. Puis la conversation entre nous deux s’était établie naturellement. Elle me raconta quelques bribes de son histoire qui ne ressemblait en rien à la mienne. Sa souffrance personnelle à elle : le décès récent de ses deux parents. Pour retrouver un peu de sérénité dans sa vie elle me confiât avoir écrit quelques poèmes. Elle me fit cadeau de son œuvre. J’ai plaisir à vous faire découvrir ce poème tiré du recueil de poésie : « Trois Petites Notes D’Eternité » de Madeleine Reynaud 

L’orpheline

Ils sont là, tous les deux, a nouveau réunis.

Il faut leur dit adieu, l’enfance est bien finie.

Leur âme est tout là-haut, la terre est leur maison,

Le bois est leur berceau, la pierre leur horizon.

Et je suis orpheline ! Mon papa, ma maman,

J’ai perdu mes racines, rien n’est plus comme avant.

Quand Maman est partie, oui, j’ai beaucoup pleuré.

C’était une tragédie mais je m’y attendais,

Parfois je souhaitais que finissent ses souffrances,

Son calvaire me hantait, ce fut une délivrance.

Mais toi papa, pourquoi ? Tu parlais d’avenir,

Tu vivais dans la joie, tout te faisait plaisir.

Tu adorais la fête, boire un bon petit vin,

Manger dans les guinguettes et te griser un brin.

Tu ne parlais jamais de tes doutes de tes douleurs

Qui souvent te donnaient des pincements au cœur,

Ce cœur qui t’a trahi un matin de novembre,

Tu as quitté la vie sans pouvoir te défendre.

Je suis orpheline !

Mon papa, ma maman,

J’ai perdu mes racines,

Rien n’est plus comme avant.

(Madeleine Reynaud) « Trois Petites Notes d’Eternité » Edition Scriba

 

 

 

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

7 réflexions sur « Trois Petites Notes D’Eternité…L’orpheline »

  1. je découvre votre joli blog et j’aime beaucoup ! de beaux textes très intéressants à lire , de beaux souvenirs écrits et vécus je pense merci de votre visite chez moi très bon week-end à vous aussi , bisous amitié

    1. Mariejeanne,merci pour votre gentil message. Vous l’avez compris… il y a dans mon blog d’écrivain mes deux livres, mes intereviews, un peu de mon vécu. C’est pourquoi je réserve les pages de ce lui ci pour des évenements ayant trait à des écrits de nouvelles, où de très belles poésies. J’espère vous revoir pour d’autre billets ici où sur mon autre blog « Mes mots douceur » https://marieliane.wordpress.com/
      Bon week-end. Bisous
      Roberte

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s