Les chrysanthèmes, fleurs incontournables de l’automne

La chrysanthèmes  une fleur de cimetière me disait-on lorsque j’étais enfant et cela m’a longtemps intriguée sans doute à cause du mystère qui entourait cette fleur que moi je trouvais vraiment très jolie. Nous allions en famille chaque année fleurir les tombes de nos défunts, un moment de recueillement,  puis quelques larmes versées pour nos chers disparus.

Il est fort regrettable que les chrysanthèmes, assimilés à la Toussaint, soient si peu utilisés dans les jardins. Cette fleur, simple ou à pompons, est en effet irremplaçable en automne pour la belle floraison qu’elle offre jusqu’aux premières gelées.

Étymologiquement, le nom de chrysanthème signifie « fleur d’or ».
Au Japon, les chrysanthèmes sont le symbole de la famille impériale depuis le XIII ème siècle.
Il s’agit donc d’une fleur sacrée qui figure sur le sceau Impérial du Japon.
Le symbole du chrysanthème à seize pétales est appelé kikumon.

Il est difficile de trouver parmi les grands auteurs des poésies sur les chrisanthèmes. J’ai relevé sur internet les écrits de ce poète ci: Arthur de Bussières naît à Montréal le 20 janvier 1877 est un autodidacte, car il ne peut fréquenter le collège étant né pauvre dans une famille qui compte 13 enfants. Il sera peintre en bâtiments et décorateur de vitrines pour survivre. Il est curieux de nature et s’intéresse à une multitude de domaines: astronomie, architecture et poésie. Il mène une vie désordonnée et deviendra alcoolique très jeune. Il commence à fréquenter Nelligan et deviendra son ami intime très rapidement. Dès 1900, on l’oublie, et il meurt à Montréal en 1913. Bussières écrira 76 poèmes dont la majorité seront publiés sous le titre de Bengalis après sa mort. L’univers poétique de Bussières est teinté d’exotisme, de paysages lointains, de tristesse et de mélancolie.

 Pour vous le poème de ARTHUR DE BUSSIÈRES

 KITA-NO-TENDJI

C’est un temple de pierre aux structures énormes,

Granits, marbres en blocs, pylônes à foison,

Dont les contours pesants estompent l’horizon;

Flanqués d’ombres. Autour, des cèdres ou des ormes.

Au sein de l’éclatante et vaste floraison

Des chrysanthèmes d’or aux sépales difformes,

Triste, ainsi que des dieux aux immobiles formes,

Un vieux bonze accroupi murmure une oraison.

Kita-no-tendji dort. Ni les voix de l’enceinte,

Ni les bruits éternels de Kioto la sainte

Ne vont troubler la paix de son divin sommeil.

Mais les temps l’ont penché vers l’abrupte colline;

Il chancelle, pareil au vieillard qui décline

Sous les grands rayons roux de l’hivernal soleil…

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

9 réflexions sur « Les chrysanthèmes, fleurs incontournables de l’automne »

  1. Voilà un beau billet qui nous éclaire de ces boutons d’or sur les légendes des Chrysanthèmes. Encore une manie de l’homme d’imposer une marque à tout ce qui l’entoure comme pour cette belle fleur cantonnée à une période de tristesse. Bonne soirée Roberte, merci de l’avoir mise en avant.
    Bises d’amitiés
    Roger

    1. Roger je suis d’accord avec toi cette belle fleur de chrysanthème mériterait tellement mieux que de ce retrouver dans un cimetière et cependant elle apporte par sa beauté un éclat de lumière sur les tombes fleuries.
      Bonne soirée Roger.
      Bisous d’amitiés.
      Roberte

  2. Bonsoir Roberte, merci pour ce billet , une fleur qui est jolie mais l’odeur est si forte , la regarder sans la toucher ,
    depuis le départ de mes parents j’ai beaucoup de mal avec toutes ces fleurs en cette période de l’année, trop trop
    j’espère que tu vas de mieux en mieux,
    grosses bises
    belle soirée
    Anne Mary

  3. Anne Mary merci pour ton commentaire. En ce qui concerne ma santé ce n’est pas brillant. Je suis extremement fatiguée je dois a nouveau recevoir un choque électrique le 7 novembre. Nous n’arrivons pas à doser définitivement le taux du comprimer de Coumadine que je dois prendre pour la coagulation du sang alors mon coeur continue de s’emballer.
    Mais je ne désespère pas ce n’est qu’une question de temps et de dosage!!!!!
    Bonne soirée à toi.
    Bisous

  4. Merci à toi Roberte, je n’en savais pas tant sur ces fleurs !
    Bonne fin de cette soirée et prends bien soin de toi,
    En toute amitié,
    Bises,
    C☼lette 😀

  5. C’est un joli article sur ces fleurs qui sont à tort symbole de tristesse on les voit beaucoup dans les cimetières, c’est dommage car sce sont de très jolies fleurs aux nombreuse variétés…Je trouve aussi ce poème très beau.
    ma chère Roberte comment vas tu ??
    J’espère bien ma douce amie…moi je suis un peu lasse alors un peu absente…mais je pense à vous tous !
    je te fais de gros bisous

    Claudie

  6. Bonsoir Roberte,
    Concernant ces fleurs qui sont si belles je te conseille d’aller rendre visite sur le blog de blogoth67.
    Il a écrit un merveilleux article sur les chrysanthèmes et une coutume en Allemagne. Tu y verras de très belles photos florales qui ne sont pas de tout tristes.
    Concernant ta santé je vais t’écrire mon mari est passé par là à deux reprises.
    Courage et tient bon ta fatigue est normale à cause de ces fibrillations.
    Je t’embrasse
    Geneviève

  7. Bonsoir.
    J’ai souvent remarqué sur les tombes fleuries, des chrysenthèmes à grosses fleurs.
    J’avoue que je ne les apprécie pas trop.
    Par contre je trouve magnifique les petites fleurs, j’en ai d’ailleurs quatre, de couleur différentes, dans mon petit jardin et ils sont en pleine floraison.
    Merci de m’avoir appris leur histoire.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s