Une des plus belles lettres d’Alfred de Musset à Georges Sand

   Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,

voulez-vous qu’un instant je change de visage?

Vous avez captivé les sentiments d’un coeur

Que pour vous adorer forma le créateur.

Je vous chéris, amour, et ma plume en délire

Couche sur le papier ce que je n’ose dire.

Avec soin de mes vers lisez les premiers mots,

Vous savez quel remède apporter à mes maux.

Et de georges Sand à Musset la réponse:

Cette insigne faveur que votre coeur réclame

Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.

 – S’il m’avait été donné de recevoir une lettre aussi belle que celle d’alfred De Musset  j’aurais  sûrement eu plaisir à répondre  d’autres mots en retour que ceux choisit par Geogres Sand. Il est vrai que cette écrivaine, poète fut tant courtisée durant sa vie qu’elle pouvait sans vergogne aimer où se jouer d’un coeur éperdument amoureux pour elle.(Roberte Colonel)

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

8 réflexions sur « Une des plus belles lettres d’Alfred de Musset à Georges Sand »

  1. Wunderschöner Blog und das Lied Titanic habe Googl Übersetzung und kann alles lessn Grüsse dich mal hanz lieb aus Köln und wünsche dir noch einen schönen Tag lieber Gruss von mir Gislinde.

  2. Oui, je comprends … surtout : répugne à mon âme mais … autre temps autre moeurs hein … en tout cas …
    Bon et bel après-midi pour toi chère Roberte en toute amitié,
    C☼lette 😀

  3. Avez-vous lu Pseudo, le dernier roman d’Ella Balaert ? Je crois que c’est fait pour vous : un roman par mail, où trois femmes inventent une femme, Eva, dont chacune écrit les mails à tour de rôle. L’enjeu est de séduire un homme, Ulysse. Un jeu de masque fort périlleux, où l’identité elle-même est remise en question. L’écriture est somptueuse, précise, presque précieuse, et si sensuelle… C’est un peu Les liaisons dangereuses, aujourd’hui.
    Je viens de le découvrir, et je le présente en ce moment sur mon site de philosophie :
    http://jeanpaulgalibert.wordpress.com/
    A bientôt, peut-être…

  4. Sourire, Musset était bien fripon de commencer ainsi chaque phrase, mais il avait au moins la politesse de poser la question. La réponse de Georges Sand, si ma mémoire est bonne, était sans ambigüité.

    1. Quelle male élevée j’étais en 2011 je ne répondais pas au commentaire quelle honte! ou bien je n’étais pas mal élevée mais pas au courant des us et coutumes qui ce pratiquait sur les blogs!

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s