Photographie arrêt sur image…

Ce soir, je suis absorbée dans la contemplation d’une photo de maman… Mes yeux s’égarent dans l’inconnu. A quelle date fut pris ce cliché, qu’elle était la personne qui l’a pris et pour quelle raison… Je ne le saurais jamais quelle que chose d’essentiel manque sur cette photo. Ce qui manque c’est la vérité, ce qui est absent, son sourire.

Chaque photographie capture l’instant avec un certain degré de précision, et pourtant je suis frappée par son impression, l’histoire que l’image ne parviens pas à me raconter, sur cet arrêt du temps.

Une peinture peut rester des siècles des millénaires. La Joconde en est la preuve. Mais la photographie est par nature, une œuvre éphémère.

Le but d’une photographie est d’arrêter le temps mais l’érosion est inexorable.

La photographie représente notre lutte éternelle contre le temps, notre détermination à préserver un moment : nous mettons tant de foi dans ce fragile artifice mnémonique, un instant gravé dans la lumière. Comme notre mémoire, imparfaite elle va forcément s’estomper. Avec le temps, les contours, s’atténues deviennent flous, les détails disparaissent.

Nous prenons des photos pour nous souvenir, mais il est dans la nature même de la photographie d’oublier.

Pas un seul jour je n’ai eu l’intention d’oublier ce cliché qui me relie éternellement à celle qui me donna la vie. 

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

10 réflexions sur « Photographie arrêt sur image… »

  1. J’aime beaucoup quand tu dis que la photographie représente notre lutte éternelle contre le temps, notre détermination à préserver un moment … un instant gravé dans la lumière … c’est si vrai et le temps passe si vite et nous passons si vite aussi avec le temps … bonne réflexion s’en suit … et donne le goût de parcourir nos albums souvenirs … merci pour ce beau billet Roberte !
    Bonne soirée et bises d’amitié,
    C☼lette 😀

  2. jolie photo de ta maman roberte je t avoue j aime ce cliche
    il evoque et souleve des questions bien sur pour toi
    questions auquelle tu na pas de reponses helas

    passe une douce soiree roberte je reprends doucement le net apres un nouveau dc fin de semaine ..48ans et oui la serie noire
    je t embrasse affectueusement
    cath

  3. Bonsoir Roberte 🙂
    Cette photo semble appartenir à une période où peu de gens avaient le sourire, aussi n’y a-t-il rien d’étonnant à ce que ta maman ait l’air triste.
    Il est difficile de revoir les photos et les albums de ceux qui nous furent chers sans qu’un peu de nostalgie ne vienne nous nouer la gorge.
    Je ne partage pas ton avis, une photo est un instantané mais n’est pas éphémère, au conttraire elle prolonge longtemps un instant, même si avec le temps elle jaunit et s’efface au bout de nombreuses années, elle reste un témoignage d’une époque ou d’un évènement.

    1. Ce soir je vais mettre un passage de mon manuscrit: « Une vie à S’attendre » Ce manuscrit au départ devait s’intituler » mon identité volée » un autre écrivain vient de publier son livre portant ce titre.
      Finalement je crois que là aussi il n’y a pas de hasard! En le relisant je crois que ce nouveau titre correspond à ce que fut mon attente de la vérité sur mon abandon. Je vais faire un collé de ce petit passage que je viens d’écrire à ceux de mes amis qui on bien voulu lire: photographie arrêt sur image.

  4. coucou Roberte
    je comprend bien les questions que te pose cette photographie de ta maman, des questions qui resteront surement sans réponse bien malheureusement…
    « La photographie, c’est l’instantanée qui se fige en image
    Pour en garder trace de vie pour quelques décennies. »(P.A)

    bisous ma chere Roberte
    avec toute ma grande amitié que j’ai pour toi

  5. Bonjour Roberte,
    Merci pour ton commentaire dans mon petit coin.
    Je comprends très bien ce que tu écris par rapport à la photo et à ton parcours.
    Je te donnerais mon avis quant à une photo. Dans le temps nous disions d’une photo aussi un instantané, et oui, un instant figé dans un temps que j’appellerais « x ». Un espace temps où le moment se fige brièvement et où à ce moment là tout peut être imaginé. Que pouvait-elle penser à ce moment là au moment de la prise de cette photo ? Quel en a été le contexte ?
    Des questions pour toi, sans doute.
    Tu écris ceci :
    « Nous prenons des photos pour nous souvenir, mais il est dans la nature même de la photographie d’oublier. »
    Tu crois que tu oublieras la photo ? si je puis me permettre de te donner mon avis, ce sera non. La photo restera là, elle jaunira oui, mais dans ta tête, sur ta rétine, elle restera imprimée. Quels que soient les sentiments que tu puisses lui attribuer à ce cliché là.
    Je t’écrirai un jour si j’ai le temps avec un grand résumé ce que j’ai vécu de mon côté. Tu y liras dans un autre registre tant de similitude dans les mêmes interrogations, les mêmes recherches, d’autres blessures desquelles nous avons eu la chance de pouvoir nous relever. Je suis heureuse de croiser par hasard ta route. Mais est-ce un hasard ?
    Avec toute mon amitié.
    Geneviève

  6. Ce soir je vais mettre un passage de mon manucrit: « Une vie à S’attendre » Ce manuscrit au départ devait s’intituler  » mon identité volée » un autre écrivain vient de publier son livre portant ce titre.
    Finalement je crois que là aussi il n’y a pas d’hasard! En le relisant je crois que ce nouveau titre correspond à ce que fut mon attente de la vérité sur mon abandon. Je vais faire un collé de ce petit passage que je viens d’écrire à ceus de mes amis qui on bien voulu lire: photographie arrêt sur image.

  7. Très joli photo en N/B, je possède aussi une photo de ma maman dans le même genre, ce que la photographie reproduit à l’infini n’a lieu qu’une fois laissons lui ses mystères. La photo est très belle avec ses reflets en arrière plan, elle est aussi le reflet d’un autre espace temps. Ton blog est très doux à visiter, je le découvre à travers celui de Cath et je suis passé juste pour faire un « Arrêt sur ton image »‘
    Je te souhaite une belle fin de journée.
    Amitiés de la Bourgogne
    Roger

  8. Roger, merci pour votre passage chez moi et revenez aussi souvent que vous le voulez je serais toujours heureuse de vous accueillir.
    Je vous souhaite une bonne soirée.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s