Un soir sur une plage…

Lorsque je l’ai aperçue dans la lumière de  l’été elle marchait seule sur la plage. Sa longue jupe de coton fleurie  volait au vent.

Elle se  tourna vers moi, ses cheveux indisciplinés voilaient son joli visage doré.

Son profil est parfait. Ses yeux d’un bleu azure me fait comprendre immédiatement que je ne pourrais plus les oubliés. Tout en marchant elle joue à jeter  du sable fin avec ses pieds dans ma direction.

Je ne la quitte pas du regard. Je m’amuse à suivre son petit jeu de séduction. Elle s’approche du rivage, se penche sur l’eau. Attentive, elle observe un instant le va et vient des vagues tout en trempant ses mains dans l’eau salée.

Elle sourit timidement dans ma direction et je me demande comment entamer une conversation avec elle. Je ne voudrais surtout pas l’inquiéter en me montrant trop entreprenant.

Jamais de ma vie je n’avais vu un visage aussi beau.

Elle avait quelque chose d’indéfinissable, je pensais que c’était le genre de femme que beaucoup d’hommes voudraient aimer le reste de leur vie.

Pourquoi n’aurais je pas, moi aussi, le bonheur d’être aimer par une aussi belle personne ?

J’aurais voulu lui crier -« j’aimerai vous embrasser jusqu’à l’aube et recommencer demain et tous les autres jours de notre vie ». Au lieu de cela je  la fixais le sourire au bord des lèvres sans même oser prononcer le moindre petit mot.

Ce fut elle qui rompit le silence. Elle s’adressât à moi, en me demandant si j’étais en vacance dans la région.  Et vous dis je ? Vous ne devez pas être d’ici je ne vous ai jamais vu avant ce soir.

Elle se mit à rire.

-C’est la première fois que je viens ici, je trouve ce coin de plage fabuleux.

Je pensai vaguement qu’elle repartirait chez elle très vite et, qu’elle oublierait ce coin de plage et notre rencontre.

Mon trouble s’exacerbât lorsqu’elle s’approcha de moi.

-Aussitôt elle se mit à parler de la raison qui l’avait conduite à prendre ses vacances ici.

Ça te plaît de te promener seule sur la plage ? Tu n’as personne dans ta vie ?   

-Que veux tu dire ?

-Tu n’as pas un petit ami ?

– Non je n’ai personne.

-Accepterais tu une invitation ? Veux tu que l’on se retrouve ce soir chez moi pour dîner ensuite, nous irons découvrir la ville et ses lumières !

-Je suis d’accord, attends moi à huit heures sur la jetée.

Après le dîner, comme le temps était doux nous sommes allés nous promener. Sans que nous y prêtions attention nos pas nous ont ramené sur la plage d’où nous étions partis quelques heures plus tôt.

Dans le noir, je lui prit la main je restais silencieux, un peu grave, j’avais très peur de commettre une maladresse. J’avais envie de la chérir, de la serrer dans mes bras.

Depuis le moment fatidique de notre rencontre je n’avais pensé qu’à prendre son visage dans mes mains, prendre sa bouche chaude, douce si bien faite pour la mienne. Je fermais les yeux sous la chaleur de mon désir qui envahissait mes tempes, mes paupières ma gorge. Je fermai les yeux, la serra dans mes bras, et sans un mot nous fûmes l’un à l’autre.

Je me détachais lentement de son corps, de ses lèvres. Je me disais que j’aimerai l’embrasser des heures entières jusqu’à l’aube.

Le désir qui embrasait encore mon corps  n’était qu’une étape vers quelque chose d’inépuisable.

Laure me l’avait laissé entrevoir… Roberte Colonel

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

11 réflexions sur « Un soir sur une plage… »

  1. Heureuse de venir la première lire cette page si bien décrite !
    C’est bien écrit et très intéressant à parcurir …
    Bonne fin de ce jour et un excellent demain !
    En toute amitié,
    C☼lette 😀

  2. coucou Roberte
    bises amitié, départ dans 5 mns pour une quinzaine de jours,,
    je repasse chez toi à mon retour
    tu écris merveilleusement mien
    Anne Mary

  3. OH quelle belle histoire , bien intéressante, … à suivre…

    J’arrive en retard, la journée achève chez-vous, mais ici c,est l’après-midi.
    Je m’unis à votre fête.
    Bonne Fête Nationale et Bonne Fin de Semaine !

  4. J’ai bien aimé votre vivante de montrer la naissance d’un coup de foudre, une rencontre un soir d’été dans la douceur du crépuscule, le trouble naisssant de deux être qui se plaisent au premier regard.
    Merci de m’avoir fait rêver.

  5. Chère Madame, vous m’avez demandé si je pensais que vous devriez faire vivre vos personnages un peu plus lontemps.
    Ce que j’ai lu m’a fait rêver, m’a transporté dans l’imaginaire, il ne faudrait pas que d’avantage me fasse tomber dans la gourmandise, ce serait dommage (sourire).

  6. Coucou Roberte

    Je viens de parcourir les billets que j’ai loupés, alors je me suis arrêtée ici pour vous dire que je trouve cette histoire de coup de foudre sur une plage vraiment très belle et romantique au point d’en avoir envie d’y lire la suite, enfin, si suite il y a ? (Sourire)

    Et toutes mes félicitations pour vos écrits, mais aussi toutes mes félicitations pour les photos de votre fils ainsi que ce ravissant fond d’écran qui semble être un lever du soleil sur la falaise de la montagne, j’adore ce genre de prise de vue … (Sourire)

    Bien amicalement et bonne soirée … Caroline

  7. Bizarre… Je crois bien qu’il va falloir mettre votre blog à l’heure de Paris si vous habitez en France, car mon commentaire a la date du 1er septembre alors que nous somme encore au 31 août et qu’il est exactement 21h et 42mn. C’est facile à faire dans le tableau de bord car je l’ai déjà expliqué à une autre amie qui avait sont blog avec deux heures de retard.

    Caroline

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s