livre

« Seul celui qui risque et se risque est libre… »

photo mario Colonel alpiniste au milieu des immenses crevasses des glaciers de la jonction. Massif du Mont Blanc ,

 

 

c’est risquer de paraître fou ;

Pleurer, c’est risquer de paraître sentimental ;
Rechercher les autres, c’est s’exposer aux complications ;
Dévoiler ses sentiments, c’est risquer de montrer sa vraie nature ;
Traîner ses idées, ses rêves devant la foule, c’est risquer de les perdre ;

Aimer, c’est risquer de ne pas être aimé en retour ;
Espérer, c’est risquer le désespoir ;
Essayer, c’est risquer l’échec.
Mais il faut prendre des risques car ne rien risquer c’est plus hasardeux.

Celui qui ne risque rien, ne fait rien, n’est rien.

Il peut éviter la souffrance et la tristesse
mais il ne peut apprendre le vrai sens des sentiments,
du renouvellement, de la sublimation, de l’amour de la vie.

Enchaîné par ses certitudes, il est esclave, il a abandonné la liberté.
Seul celui qui risque et se risque est libre…

(Albert Coccoz,) guide de haute montagne,
disparu dans une avalanche,
avec sa femme et sept autres personnes.

Par défaut

5 réflexions sur “« Seul celui qui risque et se risque est libre… »

  1. beau billet roberte!! c’est vrai c’est une vocation ce métier !et combien stressant pour les proches et …maman!,enfin il aime son métier!! c’est l’essentiel je t’embrasse roberte et j’espère que tout va bien!

  2. bjr roberte
    un passage ici ce matin pour te dire bon week end

    tu sais il faut aller sur les autres billets si tu veux des commentaire c est la loi des blogs et il y a longtemps que eric et moi le pensions
    je visite pas moins de 15 blogs par jour et laisse des cooms donc voila pkoi je ne suis jamais sur msn

    bisous
    cath

    • je suis du même avis que cath…
      pour etre lu et visité il faut venir et commenté chez les uns et les autres
      dans ce monde de blog c’est un peu donnant, donnant
      mais je comprend aisément que nous ne pouvons pas toujours venir
      et moi, j’ en suis bien le premier …
      la vie virtuelle ne doit pas non plus prendre le dessus sur celle du réelle
      bises Roberte & Cath

  3. coucou Roberte
    j’ai déjà eu l’occasion de visionner les photos de ton fils Mario
    comme il est super talentueux
    Mario est un aventurier des montagnes qui risque parfois sa vie pour prendre
    de splendides clichés pour éblouir nos yeux en manque de grands espaces…
    j’applaudie !!! respect pour lui et ses compagnons….
    j’devrais plus souvent aller voir ses photos sur FB et m’en imprégner pour écrire sur elles
    j’devrais, j’risque même de le faire un de ses quatre…
    gros bisous roberte
    passe un bon week-end

  4. les reportages et photos sont magnifiques je t’ai dis que j’ai été visionner ses photos sur son site je suis restée émerveillée par la beauté des montagnes et tous ces beaux clichés..Douce pensée Roberte..Claudie

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s