La frabrication d’un récit …

Fallait -il donner une suite à mon livre « Où es-tu Maman? », au non de quoi devrais-je vous imposer des émotions qui ne sont pas les vôtres ? La vie n’est pas un problème à résoudre, mais une réalité à exprimer.

« La fabrication d’un récit de soi remplit le vide de nos origines qui troublait notre identité. On bricole une image, on donne cohérence aux événements, on répare une injuste blessure. Le récit n’est pas le retour au passé, c’est une réconciliation. Le présent est dans chaque acte du temps. La blessure est dans ma mémoire. Je ne me soumets pas à la blessure, je fais le travail de mémoire puis je me défends avec qui je suis.
                                                                                                                                                                                              BorisCyrulnik
Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

5 réflexions sur « La frabrication d’un récit … »

  1. JE N`AI PAS LU VOTRE LIVRE MAIS JE VAIS VOIR A LA BIBLIO. SI ILS EN ONT
    DES FOIS…………
    LIRE LES ÉMOTIONS DES AUTRES
    FAIT RESSORTIR LES NOTRES !!!
    BONNE SEMAINE ROBERTE
    MOMO DU Québec xxxxx

  2. J’aime beaucoup beaucoup la lecture
    et j’y passe de nombreuses heures chaque semaine.
    C’est tellement un beau loisir.

    Bonne Lecture et Bonne Semaine !

    Flo-Ray

  3. coucou Roberte
    seule toi peut y répondre a savoir s’il fallait donner suite à ton 1er livre
    pour ma part personnellement oui je dirais
    c’est ton histoire mais tu as l’envie de nous la faire partager et c’est ça le principal
    en écrivant, tu cherches à savoir, à comprendre les ombres qui sont en toi, de ton douloureux passé
    ne doute pas ma chere roberte, ne doute jamais de tes qualités surtout
    je t’embrasse

    1. Gaêl, merci d’émettre ton opinion sur mon billet » la fabrication d’un récit ». Tu as lu mes livres, alors je pense qu’au travers de « Où es tu Maman? » tu as compris que tout n’avais pas était dit.
      Je reprends donc mon manuscrit avec l’envie d’être éditée.
      Aujourd’hui, j’ai reçu de mon éditeur 20 livres de « Où est tu Maman? » Ce livre n’est plus en vente dans les librairies. Tu ne peux savoir l’envie que j’avais d’aller immédiatement les dédicacer chez mes amies.
      Merci pour tes commentaires qui me touche énormément.
      Bisous
      Roberte

  4. Ma chère Roberte,
    Voilà ce soir je me sens proche de toi ( par tes récits que je viens de temps à autre consulter) mais particulièrement aujourd’hui je découvre ton billet qui m’a beaucoup touchée..personnellement j’ai toujours eu au fond de moi une sourde angoisse, et j’en ignorais réellement la cause, du moins je n’ai pas eu le temps de m’y apesantir, j’ai élevé mes enfants j’ai veillé à leur bien être, dans la vie j’ai fais face à beaucoup de difficultées, j’ai foncé sans jamais me poser de questions…les enfants sont partis, le silence s’est installé, et le désaroi avec…un lourd silence que je ne pouvait remplir…! au fur et à mesure que le temps passe mon angoisse augmente, j’en cherchais la raison jusqu’à aujourd’hui..Mon père nous a quitté dans un accident sur son lieu de travail à l’âge de 43 ans..j’avais à peine 12 ans, il m’a beaucoup manqué. les non dits de cette époque on mit la confusion dans mon esprit et mon mal être qui dure depuis mon enfance, je ne le comprend qu’aujourd’hui..cela se lit à travers mes poème…cette soufrance m’a ammené à ne faire dans la vie, que de mauvais choix…! qui on contribué à cette souffrance…!j’ai décidé depuis quelques jours de mettre tout ça par écrit..j’ai donc créé un autre blog sur lequel j’épanche mon coeur..je crois que cela m’ apportera un peu de répit. dans l’intimité de l’écriture je retrouverais peut être le repos de l’esprit….je tembrasse très fort et suivrais tes récit…Claudie
    P S : donne moi le lien où je pourrais me procurer ton livre j’ai très envie de te lire..Merci

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s