A mes amis(e)

Une fois encore je prends ma jolie plume pour vous dire combien vous m’êtes indipensable. Vous commencez à me connaître vous qui m’êtes fidèle ? Quand je prends ma plume c’est pour vous annoncer une nouvelle… sinon à quoi servirait  cette plume ? Donc, je pars demain et serais absante du blog environs 2 à 3 semaines. Et oui, mon mari et moi retournons en Aveyron pour aider notre fils Emmanuel qui en ménage dans sa nouvelle maison. Mes amis de blog, soyez encore présent a mon retour je compte sur vous, n’est ce pas ? bisous à tous  

La pomme

pomme-damour.jpg

Bel automne
À moi tes pommes,
Qui sont rougeaudes comme joues de jeune vierge !
J’y veux mordre à pleines dents ;
J’y veux boire à pleines lèvres :
Bel automne,
À moi tes pommes
Pour le pressoir qui les attend !
J’en veux faire éclater la fine chair
Entre les mâchoires de fer ;
J’en veux tirer la liqueur blonde ;
À grand effort de vis et de levier,
J’en veux faire jaillir une source de songe !
Pour défier
L’ennui de l’hiver et des mois sombres,
Rien ne vaut une cave pleine et froment au grenier.

Bel automne
À moi tes pommes !
Aux glèbes fraîches,
Mon blé germe :
Qu’importe le passé ? J’ai semé l’avenir.
Les feuilles sèches,
Au gré du vent peuvent courir
Dans la brume des soirs ternes ;

Si j’ai du cidre
En mon cellier,
Il m’est permis d’oublier
L’angoisse même de vivre,
L’angoisse de marcher ployé,
Et d’être si peu, si peu libre !

Philéas Lebesgue (« Les Servitudes » – 1913)

Philéas Lebesgue (1869-1958), poète-paysan a beaucoup écrit sur le Picardie (cf « Mon pays de Bray ») où il est né.
On trouve d’autres poésies sur le blog (catégories « le printemps » et « l’éloge de l’autre »).

Clein d’oeil à Ronsard

Las, Ronsard, on t’oublie, mais c’est ta faute aussi !

Tes vers indestructibles disent trop le faible.

Or l’on ne veut plus voir la ride en son miroir.

 Bien sûr le temps décide, bien sûr la chrysalide

Devient un papillon, bien sûr l’âge corrompt

Mais est-ce bon de dire que l’on va vers le pire ?

 Même si la raison au soir de sa saison

Laisse la femme telle qu’elle se croit moins belle.

C’est mensonge profond et mauvaise façon.

 Las, Ronsard, on t’oublie… la pomme de l’envie

C’est l’amour qui la donne et l’homme s’abandonne

A la croquer beaucoup sans en changer le goût.

 (Publier par lesableausablier)

A un sourire on ne peut répondre que par un sourire.

 
 
 

Voici quelques bonnes phrases pour nous encourager à garder toujours le sourire…

– Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière. Abbé Pierre

– Le sourire est le baiser de l’âme. Michel Bouthot

– Le sourire est la prière de chaque petite cellule. Gitta Mallasz (Dialogue avec l’ange)

– Lorsqu’on sourie à la vie, elle vous rend ses sourires. Jean-Claude Brialy

– Chaque coup de colère est un coup de vieux, chaque sourire est un coup de jeune.

Sourire trois fois tous les jours rend inutile tout médicament. Proverbe chinois

– Malgré les épreuves il faut continuer de sourire à la vie. Autrement, elle se fâche et coupe très vite le courant

  à ceux qui ont cessé de croire en elle, et de l’aimer dans la souffrance comme dans la joie. Raymond Lecours

– A un sourire on ne peut répondre que par un sourire. Anonyme

– N’attendez pas d’être heureux pour sourire, souriez plutôt afin d’être heureux. Edward L. Kramer