blog en pause…

 Puisque tous les jours la mer déroule devant mes yeux son écumes au gré des vagues et que je me trempe le bout des orteils dans les flots de son eau glacée, je me dis qu’il n’existe de plus grand bonheur que celui de se laisser aller dans ce va et viens des vagues bleus.
La montagne et tout particulièrement le massif du Mont Blanc m’avait inspiré pour écrire mon roman Le Sac à Dos.
La mer elle, pour l’instant ne me m’inspire pas.
La regardant, j’éprouve plutôt l’envie de lézarder au soleil. Il me réchauffe et colore ma peau de ses rayons brûlants. Mais il n’est pas dit quà force d’observer ce va et viens de vacanciers sur la plage naisse de mon imaginaire une idée vagabonde. Elle pourrait me pousser vers un horizon fabuleux de lumière puis y faire naître une belle  histoire. Exemple un coquillage amoureux d’une jolie jeune fille blonde aux cheveux délicieusement parfumé d’odeur d’effluves de la mer.
Bon soleil, bon repos à tous ceux d’entre vous qui partez en vacances. 
Je mets mon blog en pause jusqu’au 10 juillet.
 
Publicités

Il y a des mots qui pleurent…

 
Il y a des mots qui pleurent… et des larmes qui parlent. (A Cowley)
Tant que nous prononcerons leur nom et raconterons leurs histoires, nos morts ne mourons jamais.
J’ai écrit, publié de nouveaux écrits… pour ne pas oublier Maman. C’est ainsi que l’écriture comble mes manques  et m’aide à vivre.
"La tache d’un écrivain est aussi de donner au passé une autre possibilité, une autre intelligence."(Erride Luca)