Lettre à ma chère Mamam Boite postale dans les étoiles…

Je t’ai rêvée si souvent ma chère Maman,

Moi à qui l’on racontait que tu m’avais abandonnée, pour voguer vers des amours interdits.

Ceux qui exprimaient cela n’ont jamais su que je ne les croyais pas.

Il m’en a fallu du temps avant que je parte à la recherche de ce que fut ta vie

Mais aujourd’hui que je connais la vérité,

Même si ce n’est qu’une toute petite parcelle de ta vie,

C’est la parcelle qui m’a apporté la certitude que tu ne m’avais jamais abandonnée ni oubliée.

Ma tendre Maman a cette minute précise où j’écris ces mots, je ferme les yeux, et pense très fort à toi. Tu as rejoint les étoiles il y a si longtemps. 

Mon cœur saigne de n’avoir jamais pu te dire… comme le font à leur maman, tous les enfants.

-Maman je t’aime. Je n’ai jamais pu une seule fois te souhaiter la fête des mères.

Il y a eu tant de choses que je n’ai pu faire avec toi…

La liste serait si longue à énumérer qu’il me faudrait plus d’une page blanche pour l’écrire.

A l’instant mon regard doucement se pose sur une photo de toi que j’ai en ma possession.

Sur ce carton glacé tu y souriais alors à la vie.

Cette image est jaunie par le temps passé à t’attendre.

Je suis blottie tout contre toi, nous étions si proche l’une de l’autre.

Toi tu souriais, tu pensais sans doute que nous avions tout l’avenir devant nous pour être heureuse.

Mais le destin, lui, avait déjà tracé notre chemin…

Sur un autre cliché, ton regard c’est assombri, avais tu déjà la certitude que l’administration de l’assistance publique ne te rendrait jamais ton enfant ?

Tu as connu les tourments d’une loi sans concession, celle des hommes qui juge sans pardon.

Aujourd’hui je n’ai aucun souvenir de toi sinon c’est deux clichés là.

Alors que cependant je sens si forte ta présence près de moi.

Tu me guides via ton petit coin de ciel.

Les actes que j’accomplies ne sont pas dû au hasard.

Un jour alertée par je ne sais quel force mythique j’ai lancé un SOS à mon amie M-A.

J’étais à ce moment là, certaine que tu voulais que je retrouve la trace de mon géniteur.

Et, une fois encore, comme elle l’avait déjà fait pour toi, mon amie M-A a pris en mains mes recherches.

Munie de mes renseignements elle vient de m’annoncer la nouvelle…

Elle a reçu l’acte de naissance de mon géniteur, ce monsieur qui n’a pas voulu me reconnaître comme son enfant.

Alors que je recherchais depuis longtemps Robert G, une inspiration nouvelle m’a fait penser qu’il fallait plutôt rechercher Gilbert G.  

Cet homme avait peut être en deuxième prénom celui de Robert, et j’avais vu juste… je ne vais plus lâcher cet homme, car il vit encore.

Pourquoi Maman ces renseignements m’arrive t-il le jour où je me préparais à te faire cette lettre ?

J’ai cheminé si longtemps sans toi maman, tu m’as tant manqué

Un jour une étoile plus lumineuse que les autres étoiles me mènera sur le chemin de ton paradis blanc. Là, ensemble nous serons unies pour l’éternité.

 

Ton éternel petite fille

 

 

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

10 réflexions sur « Lettre à ma chère Mamam Boite postale dans les étoiles… »

  1. Qu\’est-ce qui est plus fort que l\’amour d\’une mère et d\’un enfant ?… en lisant ton billet… je réponds rien !… beaucoup d\’émotions en te lisant… un vrai cri d\’AMOUR… jusqu\’aux larmes ! Roberte ne lâche rien !! Gros bisous !

  2. robertevoila un texte aussi émouvant que possible que je viens de lireune vrai courrier qui vient de ton grand coeur voilà…si quelques gouttes viennent à se poser sur ta tête, sache ma chere roberteque ce sera surement les larmes de ta maman qui couleront de t\’avoir lutant elle sera ému par les mots que tu lui as écrites…gros bisous Roberte et a bientot

  3. Très émouvant ! je suis ravie que tu arrives au bout de tes peines. Tu auras certainement encore d\’autres éléments pour terminer ta quête de vérité. Je pense que tu as tellement pensé à ta maman qu\’elle ne t\’a jamais quitté en réalité. Elle a du te guider…Je te souhaite un bon week end et te fais de gros bisous.

  4. les larmes me sont venus en te lisant, sache qu\’une maman aimera toujours son enfant quoi qu\’il arrive, le destin si on peut l\’appeler comme ca n\’est pas toujours juste avec nous, en tout cas, je t\’embrasse bien avec toute mon amitié et te souhaite une bonne fete des mères

  5. coucou……le facteur de l\’ amour l\’ a porté cette lette il a toutes les adresses…..joli message……bonne fête à toi et bisous !!

  6. Ta maman serait très fière de ToiMeme si elle n\’est plus là je pense qu\’elle te voit Et T\’aimeAmitiés et Bisous.

  7. bonjour un passage chez vous blog super je suis arretée pars hasard quand j ai vu votre nonil est rare je croyais qu il n avait que moi ….lol….salut a++++ Roberte

  8. tu as presque retrouvé ton père ! enfin une trace tangible du passé!! je t\’embrasse roberte!! c\’est une très bonne nouvelle!!

  9. Tres émouvante.Je ne trouve pas de mots que de te dire que tu finiras par retrouver ton pére ..Tu as fait le plus grand chemin maintenant c est les retrouvailles et la vérité de ton histoire est la. bon courage ma chére roberte Gros bisous.

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s