Ce que nous Ecrivons

trois image x400
Ce que nous écrivons n’intéresse que nous, si par faiblesse il nous arrive de croire à la sincérité de nos amis, nous saurons bientôt que s’il nous lisent c’est pour de mauvaises raisons.
Seuls quelques inconnus au creux d’un lit, dans un train, sur un banc public et qui nous lisent les larmes aux yeux justifient notre impardonnable désir de plaire.
Écrire demande de la constance.
Toute douleur déchire, mais ce qui la rend intolérable, c’est que celui qui la subit se sent séparé du monde.
Lorsque l’on pose des mots sur une page blanche pour trouver les vrais raisons qui nous ont blessés c’est faire un pas vers une imminente guérison.
Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

7 réflexions sur « Ce que nous Ecrivons »

  1.  
    Quelques grises lettres à renaître, sur de sensibles pages blanches à naître, pour chasser, un jour, le tout noir qui se cache sous_vent…
    La guérison est au bout des doigts, au bout du coeur, au bout d\’un jour…
    Ce que nous écrivons est une parcelle d\’une histoire de nous, qu\’a pu vivre un jour, un inconnu se confondant, maintenant, dans ces mots, ces autres mots.
    Écrire n\’est jamais vain, jamais…
     
    Bisous à toi, Roberte
     
     

  2. J\’aurai beaucoup aimé savoir écrire, mais n\’ayant aucun talent, je reste bloquée devant une page blanche
    Amicalement

  3. ecrire ecrire ecrireoui ecrivons encore et encorenos déraisons dans les saisonsnos sourires meme nos piresbisous roberte

  4. Bonjour je découvre votre blog, et je suis touché par celui-ci…Il me rejoint dans ma peur de déplaire quand j\’écris.Certains jours je me prive du plaisir d partager certain de mes textes par peur du jujement…Merci beaucoup pour ces quelques lignes…Francine

  5. un jour , je dirais peut-être ,aussi les choses qui m\’ont fait mal!mais tu as raison, on est seules face à soi-même ,à ces choses vécues ou subies !conscience et inconscience voulue pour oublier ou pour guérir!!

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s