CE QUE NOUS ECRIVONS

rw506h380[1]
Ce que nous écrivons n’intéresse que nous, si par faiblesse il nous arrive de croire à la sincérité de nos amis, nous saurons bientôt que s’il nous lisent c’est pour de mauvaises raisons.
Seuls quelques inconnus au creux d’un lit, dans un train, sur un banc public et qui nous lisent les larmes aux yeux justifient notre impardonnable désir de plaire.
Écrire demande de la constance.
Toute douleur déchire, mais ce qui la rend intolérable, c’est que celui qui la subit se sent séparé du monde.
Lorsque l’on pose des mots sur une page blanche pour trouver les vrais raisons qui nous ont blessés c’est faire un pas vers une imminente guérison.
Publicités

Ce que nous Ecrivons

trois image x400
Ce que nous écrivons n’intéresse que nous, si par faiblesse il nous arrive de croire à la sincérité de nos amis, nous saurons bientôt que s’il nous lisent c’est pour de mauvaises raisons.
Seuls quelques inconnus au creux d’un lit, dans un train, sur un banc public et qui nous lisent les larmes aux yeux justifient notre impardonnable désir de plaire.
Écrire demande de la constance.
Toute douleur déchire, mais ce qui la rend intolérable, c’est que celui qui la subit se sent séparé du monde.
Lorsque l’on pose des mots sur une page blanche pour trouver les vrais raisons qui nous ont blessés c’est faire un pas vers une imminente guérison.

pourquoi écrire sur soi

y1p3wfP3z1hCSG0IX4NWeJe6J9yzh8rZjmjCNexmA8EenEco1ptXNt8vpKLNdXvH4XmIBk8cwbUZ9BJHvXQuq3YMg
POUQUOI ECRIRE SUR SOI?
Depuis longtemps je cherchais un article qui me permettrais de comprendre pourquoi j’avais publier mon histoire.
L’explication je la trouve qu’à demi dans cet article que je vous invite à partager… pour ce qui me concerne il y à, une explication un peu différente que je vais donner dans mon prochain livre à paraître.
 
Prises de conscience: Il est souvent bon d’écrire sur soi, mais pourquoi ? pour qui ?
Dans quel but ? dans quel objectif ?
Tout simplement pour vider un peu cette boîte à penser qui a souvent tendance à trop se remplir, et qui ne nous laisse plus vivre.

L’écriture est un acte qui permet une grande liberté, la force de la pensée trouvant ici le libre plaisir de jouir de toute sa force. Bien que personne ne puisse se sentir plus libre qu’en vivant sa vie comme il l’entend et en vivant des expériences qui vont lui permettre de mieux se connaître lui même, l’écriture permet déjà à son auteur de vivre l’expérience assez unique de chercher à se trouver, à se connaître, à trouver les fondements de son être qui font de lui ce qu’il est.

Pour qui ?

L’auteur écrit pour lui, rien que pour lui, l’écriture étant l’acte très personnel d’une personne qui se cherche, qui bien souvent met du temps à comprendre certains aspect de lui même.

Bien souvent le fait que la diffusion des idées, des réflexions personnelles des auteurs se fasse de façon publique (livres, internet etc…) ne contrarie en rien l’idée que l’écrit reste une entreprise personnelle car aujourd’hui n’importe quel texte écrit ne fait que se perdre dans un océan de textes déjà écrits. L’originalité est morte car peu importe qui lira ses textes, peu importe ce que l’auteur y dira ou y montrera, il saura au fond de lui que quelqu’un quelque part aura ne serait-ce que déjà pensé ce qu’il a écrit…

L’originalité n’existe plus car de toutes façons, qui peut se prétendre être original, être au dessus du lot ? Nous sommes tous faits de la même matière organique et tous dotés de pensée. Personne n’est original car de nos jours l’originalité même devient banale, bien qu’elle nous sorte souvent de la morosité quotidienne…

Donc, l’auteur peut écrire en toute liberté ses pensées, car il sait que la meilleur protection pour lui sera la banalité et la masse de tout les textes existants…

~LeVilainSorcier~ Publié le : 07/01/2008

 

Pourquoi écrire sur soi

img023

 

POUQUOI ECRIRE SUR SOI?
 
Depuis longtemps je cherchais un article qui me permettrais de comprendre pourquoi j’avais publier mon histoire.
L’explication je la trouve qu’à demi dans cet article que je vous invite à partager… pour ce qui me concerne il y à, une explication un peu différente que je vais donner dans mon prochain livre à paraître.
 
 
Prises de conscience: Il est souvent bon d’écrire sur soi, mais pourquoi ? pour qui ?
Dans quel but ? dans quel objectif ?
Tout simplement pour vider un peu cette boîte à penser qui a souvent tendance à trop se remplir, et qui ne nous laisse plus vivre.
 

L’écriture est un acte qui permet une grande liberté, la force de la pensée trouvant ici le libre plaisir de jouir de toute sa force. Bien que personne ne puisse se sentir plus libre qu’en vivant sa vie comme il l’entend et en vivant des expériences qui vont lui permettre de mieux se connaître lui même, l’écriture permet déjà à son auteur de vivre l’expérience assez unique de chercher à se trouver, à se connaître, à trouver les fondements de son être qui font de lui ce qu’il est.

Pour qui ?

L’auteur écrit pour lui, rien que pour lui, l’écriture étant l’acte très personnel d’une personne qui se cherche, qui bien souvent met du temps à comprendre certains aspect de lui même.

Bien souvent le fait que la diffusion des idées, des réflexions personnelles des auteurs se fasse de façon publique (livres, internet etc…) ne contrarie en rien l’idée que l’écrit reste une entreprise personnelle car aujourd’hui n’importe quel texte écrit ne fait que se perdre dans un océan de textes déjà écrits. L’originalité est morte car peu importe qui lira ses textes, peu importe ce que l’auteur y dira ou y montrera, il saura au fond de lui que quelqu’un quelque part aura ne serait-ce que déjà pensé ce qu’il a écrit…

L’originalité n’existe plus car de toutes façons, qui peut se prétendre être original, être au dessus du lot ? Nous sommes tous faits de la même matière organique et tous dotés de pensée. Personne n’est original car de nos jours l’originalité même devient banale, bien qu’elle nous sorte souvent de la morosité quotidienne…

Donc, l’auteur peut écrire en toute liberté ses pensées, car il sait que la meilleur protection pour lui sera la banalité et la masse de tout les textes existants…

~LeVilainSorcier~ Publié le : 07/01/2008

C’EST LE SIDA QU’IL FAUT EXCLURE, PAS LES SEROPOSITIFS

 
 
CETTE MALADIE, N’EST PAS UNE EPREUVE DIVINE, le SIDA CE N’EST PLUS LA MALADIE DES HOMOS.
CETTE MALADIE DEVASTE LE CONTINENT AFRICAIN,TOUCHE LE MILIEU HETEROSEXUEL.
ALORS OUI JE ME SENS CONCERNE POUR AGIR.
ON L’AURA, CETTE PUTAIN DE MALADIE. AUJOURD’HUI GRÂCE AU TRAITEMENT, L’ESPÉRANCE DE VIE PERMET D’ENVISAGER LA PRESENCE DE PERSONNES SEROPOSiTIVES DANS LES MAISONS DE RETRAITES
  
img150