LES ENFANTS DE L’ASSISTANCE PUBLIQUE QUI SONT-ILS ?

LES ENFANTS DE L’ASSISTANCE PUBLIQUE QUI SONT- ILS?

ENFANTS ABANDONNES ET ENFANTS NATURELS.

 Ils sont sans père ni mère, et pourtant ils se nomment Avid Où Avis Ou encore Avait du fait de l’officier d’état civil qui enregistra leur naissance. La plupart du temps, c’était le jour de la fête d’un des sept Saints de la semaine qui faisait office du nom donner à l’enfant abandonner.

1)TROIS MANIERES D’ABANDONNER LES ENFANTS. Déposer sous des portes cochères ou sur les quais, parfois munis d’un indice de reconnaissance, les enfants trouvés restent en nombre élevé comme sous l’ancien régime.

Toutefois, une forme moins dramatique de l’abandon se développe et devient majoritaire: les femmes enceintes peuvent venir accoucher anonymement au domicile d’une sage-femme, puis disparaître furtivement. Indemnisée par une somme forfaitaire, la sage-femme déclare l’enfant à l’état civile? puis le remets à l’hospice de la Providence. Cet hospice, alors installé dans la Maison de l’Oratoire, est muni d’un tour à partir de 1822; ce nouveau procédé connaît un succès rapide et devient le principal instrument des abandons d’enfants dans les années 1828-1834. (Ce dossier résume l’excellente étude d’Anne Faucou, « Inconnu je suis, né à Saumur ». Enfants abandonnés enregistrés à Saumur entre 1793 et 1834. Dossier datant octobre 2000.

2) La flambée des abandons Dans les années 1793-1800, le nombre des abandons paraît relativement faible ; l’état civil est long à se mettre en place et en partie reconstitué ; il n’est donc pas sûr que tous les cas soient constatés. Pour la suite de l’évolution est claire: les abandons d’enfants correspondent à 16% des naissances enregistrées à Saumur de 1801 à1810, à 22% entre 1811 et 1820 et au nombre stupéfiant de 28% entre 1824 et 1834, avec le record de 116 abandons en 1832. Ne pas conclure que tous ces petits poucets sont nés de parents habitants la ville. La présence de sage-femme dévouées et d’un hospice spécialisé provoque un afflux vers saumure de femme de la région, résolues à un abandon, en espérant souvent que cet abandon sera temporaire. Cet apport extérieur est si important qu’il fausse les statistiques démographiques de la ville.

Les autorités de la restauration, au ton si moraliste, sont suffoquées par cette progression. Précisons qu’il s’agit d’un phénomène national:  » Les proportions des naissances illégitimes sont très élevées: 16% du total des naissances dans les petites villes, 20% dans les villes moyennes, 22,5% dans les grandes villes ( sans compter Paris ), telles sont les moyennes nationale entre 1790 et 1829″. (Agnés Fine, dans Histoire de la population française, P.U.F.; t.3, p.438). à suivre…

Publicités

Auteur : marieliane

Auteur de trois livres « Où es tu maman" livre document éditions Michel de Maule" et Grand Caractère". "Le Sac à dos Éditions Grand Caractère" Passion sur Internet" Avec la participation de Charef Berkani Éditions Ed2A Un roman "Le Sac à Dos" dont l'intrigue se déroule en montagne précisément à chamonix. "Le Sac à Dos" est paru aux éditions Grand Caractère. J'aime les belles ballades en montagne mais aussi dans les sentiers de ma région du Languedoc Roussillon. J'aime l'écriture et l'échange avec mes amies blogueuses.

2 réflexions sur « LES ENFANTS DE L’ASSISTANCE PUBLIQUE QUI SONT-ILS ? »

  1. La contraception  peu répandue sous l\’ancien régime, en particulier dans les milieux populaires et l\’avortement assimilé à l\’infanticide, ne permettaient pas aux couples de pratiquer le contrôle des naissances. Ceux qui pour de multiples raisons ne souhaitaient pas garder l\’enfant n\’avaient plus que le recours à l\’abandon.
    Et je trouve que l\’on ne peut discriminer les femmes qui ont abandonné leur enfant. Aujourd\’hui, je ne dirais pas la même chose à une femme qui abandonnerait son bébé.. nous avons assez de moyen de contraception pour n\’avoir que les enfants souhaités!

  2. Je rejoins ce que dit Régine ! A notre époque c\’est impardonnable et pourtant il y a toujours, hélas, des abandons d\’enfants et pire des parents pas dignes de l\’être à qui on retire leurs enfants pour négligence ou maltraitance !!! pffff
    Bonne soirée
    Bisous
    Danny

Merci pour ce commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s